Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

L'arachide

 



Arachide.jpg



L'arachide, plus communément appelée cacahuète, appartient à la famille des légumineuses, comme le soja, les pois, les lentilles, les fèves, les haricots/flageolets ou le lupin. Ces aliments peuvent faire l'objet d'allergies croisées... par exemple Hugo est allergique à l'arachide, mais aussi à tous les pois (pois chiche, petits pois...) et lentilles et au lupin. 

 

Cela dit, toute personne allergique à une légumineuse ne l'est pas forcément aux autres...

L'allergie à l'arachide est souvent associée à une (ou plusieurs) allergie(s) aux fruits à coque (noix, noisettes, pistaches, amandes, etc...). Il s'agit encore d'allergies croisées, mais l'arachide ne fait pas partie des fruits à coque, comme le croient souvent les gens.
 

Elle peut être présente dans de nombreux aliments : beurre de cacahuète évidemment, mais aussi pain, céréales, barres de céréales, gâteaux et biscuits sucrés ou salés, glaces, confiseries, charcuteries, etc... d'où l'utilité de lire scrupuleusement toutes les étiquettes de composition des produits alimentaires avant de les acheter et surtout de les consommer.

 

Il convient de se méfier de l'expression "Huile végétale" dans les compositions alimentaires, peu précise et donc dangereuse (même si l'arachide fait partie des allergènes à mention obligatoire dans les compositions alimentaires)...

 

Il ne faut pas manger de produits frits en restaurants, car l'huile de cuisson peut être sans arachide mais avoir servi à cuire des aliments en contenant et ainsi être contaminée (elle peut aussi être contaminée par d'autres allergènes, pour les poly-allergiques : fruits à coque, lait, crevettes...).  Il faut particulièrement éviter les plats asiatiques et créoles, dont les recettes contiennent la plupart du temps de l'huile d'arachide, et même de la cacahuète pilée.

 
L'huile d'arachide convient bien pour la cuisson des aliments, en particulier à haute température, mais d'autres huiles, bénéfiques à la santé peuvent être utilisées au quotidien, comme l'huile d'olive. Elle est excellente d'un point de vue gustatif mais aussi pour ses qualités nutritionnelles. Si vous craignez son goût prononcé (pour les desserts par exemple), on en trouve maintenant en version "désodorisée" en magasins bios (attention l'huile d'olive ne convient pas pour les fritures car les hautes températures la rendent toxique. Dans ce cas, mieux vaut utiliser de l'huile de tournesol).

Enfin d'autres huiles, moins connues, comme l'huile de coco (qui n'est pas un fruit à coque et ne doit pas non plus être confondue avec l'huile de palme) sont très intéressantes que ce soit pour leurs apports nutritionnels ou pour leur goût ! L'huile de coco est, elle aussi, disponible en version désodorisée, pour les personnes qui craignent son goût particulier.

 

Si vous êtes allergique à l'arachide, il est possible néanmoins que vous puissiez consommer de l'huile d'arachide, comme c'est la cas d'Hugo (même si, par habitude et aussi par peur, nous n'en consommons pas) et de nombreux autres allergiques !


Comme nous l'a expliqué notre allergologue, l'huile d'arachide disponible dans les pays européens est extrêmement raffinée et chauffée à 1000°C avant son conditionnement. Les substances allergènes qu'elle contient sont donc neutralisées, ce qui permet à une majorité d'allergiques d'en consommer. Des exceptions existent toutefois, c'est pourquoi, si vous êtes allergique vous ne devez pas décider de votre propre chef d'en consommer, afin de ne pas vous mettre bêtement en danger ! Si l'huile d'arachide vous tente, parlez-en à votre allergologue, qui vous fera subir, s'il le juge possible, un Test de Provocation Orale (TPO) => voir article sur le blog : Le TPO (Test de Provocation Orale), c'est quoi ?

Attention aux huiles raffinées ailleurs qu'en 
Europe, car elles ne sont pas toujours bien raffinées... et contiennent des molécules allergènes. Elles sont donc dangereuses pour les personnes allergiques.


Si votre TPO vous permet à consommer de l'huile d'arachide, vous pourrez alors consommer des aliments contenant de l'huile végétale" sans plus de précisions, sauf  si vous avez un doute sur la provenance de cette huile végétale. La méfiance est en effet de mise avec les produits asiatiques ou maghrébins pour lesquels l'huile n'aura pas forcément été raffinée de la même façon qu'en Europe...

 

Il faut éviter le contact avec les aliments en paillettes pour les poissons d'aquarium ou les mélanges de graines pour oiseaux et pour rongeurs (hamsters, rats...), qui contiennent souvent de l'huile d'arachide ou carrément des cacahuètes entières, car la personne allergique peut faire une réaction par contact avec ces produits, mais aussi en inhalant les particules d'allergènes en suspension dans l'atmosphère lors des nourrissages...

A une époque, nous avions des hamsters, pour qui j'avais préparé des mélanges de graines maison, sans cacahuètes (trouvez des idées ici :  recettes de mélanges maison pour hamsters)

 
Enfin, il convient d'être vigilant(e) sur les produits cosmétiques et 'hygiène, qui contiennent plus souvent qu'on ne le croit de l'arachide...

=> pour connaître les termes désignant la présence d'arachide dans ces produits, consultez cet article sur le blog (cliquez sur le lien ci-contre =>) : Les allergènes en cosmétique

 

 

 

 



20/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 391 autres membres