Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Hugo en cure thermale

Si les allergies alimentaires sont très présentes dans la vie d'Hugo, qu'elles impactent considérablement, les allergies respiratoires posent également problème.


allergies respiratoires.jpg


La sinusite chronique qu'elles provoquent depuis environ 2 ans devient envahissante et les maux de tête qu'elle occasionne le dérangent dans ses activités quotidiennes, en particulier au collège. Cette année il a totalisé plus de 35 absences en cours, dont certaines de plusieurs jours.
Lorsqu'il est en cours, il lui est parfois difficile de se concentrer sur un travail ou d'écouter ce qu'expliquent les professeurs, alors qu'il a une barre de douleur dans le crâne et l'arrière des yeux en feu.


mal de tête.jpg

 

Les rendez-vous chez le médecin orl se sont rapprochés cette année, avec leur lot de nasofibroscopies... rapides mais néanmoins désagréables.


nasofibroscopie.jpg


L'origine allergique de la sinusite a bien été confirmée...

Avec une allergie aux pollens de bétulacées, de graminées, de plantain, une autre aux acariens, une légère aux poils de chien et une autre, très forte aux poils de chat ; ses sinus sont trop souvent sollicités, durant toute l'année et donc en état permanent d'inflammation.

 

Hugo ne peut pas être assis en classe, à proximité de quelqu'un possédant un chat, sans faire de réaction (rhinite allergique, urticaire et la plupart du temps de l'asthme...) et comme cette année la moitié des élèves de sa classe avait un chat à la maison, cela a été plutôt compliqué pour lui...

 

 

asthme et allergies.jpg

Le médecin orl lui a prescrit des lavages de Proetz.

Ce sont des lavages de sinus, effectués par une infirmière ou un médecin, consistant à introduire un liquide (sérum physiologique additionné ou non de corticoïdes) dans une narine et à l'aspirer, avec les mucosités éventuelles, en introduisant dans l'autre narine, une canule branchée sur une sorte de compresseur.


lavage Proetz.jpg

Les séances de lavage, une fois par semaine à l'hôpital sur le mois de février (avec addition de corticoïdes... Incertain) lui ont fait du bien, mais n'ont pas réglé pour autant le problème de sinusite chronique...

Notre médecin traitant a donc décidé de lui prescrire une cure thermale à orientation "voies respiratoires" ainsi qu'une cure secondaire à orientation dermatologique, puisque Hugo a également une peau atopique et que l'eczéma lui vaut bien des tracas, surtout en saisons automnale et hivernale : ses jambes et ses bras le démangent.



peau atopique.jpg


Il se tartine de crème hydratante plusieurs fois par jour, mais cela ne l'empêche pas de se gratter jusqu'au sang. Son cuir chevelu aussi est touché et nous avons déjà essayé divers traitements (shampooing prescrits médicalement entre autres) qui n'ont pas donné de grands résultats.

Comme le médecin m'a également prescrit une cure pour les voies respiratoires,  j'ai pu accompagner Hugo, tout en prenant soin de moi.

Je suis asthmatique, je souffre d'allergies respiratoires (poils d'animaux et pollens) et depuis 2012, je suis assez fragile au niveau orl et bronchique, car j'ai attrapé la coqueluche. Je dégaine mon Ventoline un peu trop souvent depuis 2012, cette cure va donc peut-être me permettre de passer un meilleur hiver.

Ayant fait des cures en étant enfant, dont une qui s'est très mal passée, (car pensant bien faire, sur les conseils insistants de leur médecin, mes parents m'avaient placée dans une "maison d'enfants" pour 3 semaines alors que je n'avais que 5 ans) j'ai gardé une très mauvaise opinion des cures thermales.

J'ai très mal vécu la séparation avec mes parents, d'autant plus que certaines personnes encadrantes n'étaient pas vraiment douées pour compenser le manque affectif ressenti... et certaines attitudes ou paroles m'ont blessée et marquée, à tel point que je n'ai jamais voulu partir en colonie ensuite, quand j'étais plus grande, persuadée que ça allait se passer de la même façon !

La perspective d'une cure ne m'enchantait donc franchement pas, d'autant plus que 3 semaines, c'est long... mais tout ce qui peut améliorer l'état d'Hugo et lui faciliter la vie mérite un effort de notre part...

Dans cet article, je souhaite vous expliquer comment s'organise la cure d'un point de vue administratif et pratique mais aussi vous raconter notre expérience et comment nous l'avons vécue.



Notre médecin nous a donné la liste des établissements agréés, proposant les deux formes de cures prescrites (voies respiratoires et dermatologie).


Pancarte uriage les bains.jpg


Mon mari et moi avons choisi les thermes d'Uriage les Bains, dans l'Isère, pour plusieurs raisons :


=> Les avis des patients étaient plutôt bons sur l'organisation du centre, l'accueil qui leur était réservé et la qualité des soins. La structure n'est pas immense, et les patients ne sont pas traités à la chaîne comme à l'usine.

=> L'eau d'Uriage est riche en soufre (bénéfique pour les voies respiratoires) et en autres minéraux, la rendant très efficace, notamment pour les problèmes dermatologiques.

=> Le centre étant situé en Isère, à 2h/2h30 de route de chez nous, cela nous permettait à Hugo et moi, de ne pas être séparés pendant 3 semaines de son papa, et de le voir les week-ends.
La proximité de la station de Chamrousse (à une vingtaine de minutes de route) représentait un bonus pour nous, puisque nous apprécions beaucoup la montagne et la randonnée.



thermes uriage.jpg


Nous n'avons pas regretté notre choix, en tous cas pour la première et la dernière raison.

En ce qui concerne les effets de la cure, il est difficile de se prononcer, car même si Hugo n'a jamais eu une aussi belle peau que pendant la cure et qu'au niveau respiratoire il s'est senti plutôt bien pendant ces 3 semaines, nous attendons de voir ce que cela donnera à partir du mois d'octobre/novembre, car les mois de juillet et août ne sont pas ceux pendant lesquels il est le plus mal.

Sa peau, qui n'est pas non plus dans le pire état en période estivale a toutefois vu son état s'améliorer rapidement : elle est moins sèche tout en nécessitant moins d'applications de crème hydratante. Son cuir chevelu a lui aussi changé d'aspect, mais ce n'est pas encore parfait

Des médecins, des membres du personnel et même des patients nous ont expliqué que les cures étaient encore plus efficaces et les résultats meilleurs quand on en faisait 3 ans de suite ou plus... il est donc fort possible que nous retournions à Uriage ces prochaines années.


Au niveau administratif, le médecin prescripteur donne au patient un questionnaire de prise en charge (valant prescription), dont il complète la partie prescripteur.

 

 

prise-charge-cure-thermale-cerfa-11139.jpg

Attention, il prescrit une cure thermale, dans le cadre du traitement d'une maladie chronique,
 pas un séjour de thalassothérapie, pour le confort et la détente, non pris en charge par la sécurité sociale.

Le patient remplit sa partie (identité et déclaration de ressources), puis envoie ce questionnaire, accompagné des justificatifs éventuels (pour la déclaration de ressources) à la sécurité sociale pour faire sa demande de prise en charge.

Après enregistrement du dossier, la sécurité sociale envoie au patient un formulaire de prise en charge administrative de cure thermale et facturation.

Ce formulaire est composé de 3 volets :

  • Le 1er, intitulé honoraires médicaux, est à remettre au médecin thermal, lors de la première visite (visite de début de cure, à passer avant la cure).

 

  • Le second intitulé forfait thermal, est à remettre à l'établissement thermal (accueil-service administratif), le premier jour, lors de l'enregistrement.

  • Le 3ème, si le patient bénéficie d'un remboursement de frais de transport et d'hébergement (sous conditions de ressources) est à envoyer à la sécurité sociale, quand la cure est terminée.




visite medicale.jpg

La cure implique que l'on passe 3 visites médicales avec un médecin thermal :

  • une visite de début de cure, lors de laquelle le médecin déterminera les soins spécifiques, qui seront dispensés au patient, ainsi que leur fréquence et leur durée en fonction de ses besoins.

 

  • une visite de milieu de cure, qui permet au médecin de faire le point sur l'état du patient et d'ajuster éventuellement les soins prescrits.

  • une visite de fin de cure, durant laquelle le médecin valide la cure et atteste que le patient a bien suivi les soins prescrits. Il fait le bilan de la cure et dispense des conseils au patient pour l'après-cure.


Quand on reçoit le formulaire de prise en charge administrative de cure thermale et facturation, il est nécessaire de contacter l'établissement thermal pour avoir une idée des dates de la cure disponibles.

Il faut également penser à demander les coordonnées d'un médecin thermal, qui effectuera le suivi sur place, et à prendre rdv avec celui-ci avant de débuter la cure, pour la première des 3 visites.

Hugo et moi sommes partis du samedi au samedi (sur 3 semaines).
Notre cure débutait le lundi. Le médecin qui nous a suivis donnait des consultations thermales le samedi mais aussi le dimanche, et nous avons obtenu un rdv le dimanche après-midi pour la première visite.
Certains ne travaillent pas le week-end, et reçoivent le lundi matin, avant la cure... renseignez-vous bien, afin de ne pas stresser le premier jour.

Si vous faites uniquement une cure pour les voies respiratoires, vous pouvez vous adresser à un orl thermal (qui exerce dans le centre de cure), si vous faites uniquement une cure en dermatologie, vous pouvez consulter un dermatologue... si vous faites les deux cures, vous devrez voir les deux spécialistes (ce qui vous fera donc 6 visites...) ou bien consulter un médecin thermal généraliste (et passer 3 visites).
Il est peut-être utile d'avoir l'avis de votre médecin traitant prescripteur de la cure pour faire votre choix.

Lors de la première visite, le médecin prescrit les soins, leur fréquence (tous les jours, un jour sur deux) et leur durée quotidienne.


accueil uriage.jpg

Le premier jour, avant de commencer les soins il faut se rendre à l'accueil de l'établissement thermal, avec les documents nécessaires pour procéder à votre enregistrement : Carte vitale et attestation de sécurité sociale, carte de,mutuelle, carnet de chèques, volet 2 du formulaire de prise en charge administrative de cure thermale et facturation et prescription du médecin thermal (si vous voyez le médecin le samedi, sachez que l'accueil administratif du centre thermal est ouvert de 7h à 16h). Si vous allez à l'accueil le lundi matin, je vous conseille de le faire entre 7 et 9h, pour éviter de trop attendre.


ticket d'attente.jpg


Il est possible que le médecin vous ait donné rdv dans l'établissement pour pratiquer lui-même des soins (Hugo avait rdv les matins à 8h45 pour des lavages de Proetz).

 

Dans ce cas, le premier jour, si vous attendez trop dans la file d'attente et que l'heure du rdv s'approche, vous devez aller au rdv en priorité et revenir à l'accueil pour faire les papiers ensuite.

Une fois que la partie administrative est réglée, pour les cures concernant les voies respiratoires, on vous remettra un kit pour les soins (facturé un peu plus de 20 euros), à emmener chaque jour après l'avoir scrupuleusement nettoyé.

Ce kit contient une pipette, un tuyau muni d'un embout "olive", un masque d'humage/nébulisation (et un embout adaptateur) ainsi qu' un embout (buccal ou nasal ?)


pipette cure seule.jpg


Vous devrez prévoir des claquettes/tongs ou sabots propres, que vous n'utiliserez que dans l'établissement pour des raisons d'hygiène (en cas d'oubli, il y en a en vente à l'accueil) ainsi qu'une pièce de 2€ (récupérable) pour votre vestiaire.



claquettes.jpg


Les peignoirs et serviettes sont fournis chaque jour aux personnes en cure dermato (vous devrez être en maillot de bain sous le peignoir), une blouse et des linges en papier sont remis aux personnes qui suivent la cure voies respiratoires (vous restez habillés sous la blouse).


peignoir.jpg


Si vous suivez les deux cures, comme Hugo, vous devrez porter votre maillot de bain et un peignoir. Je vous conseille d'ailleurs d'apporter 2 maillots de bain dans votre valise, pour que l'un ait le temps de sécher, pendant que l'autre est utilisé.
Enfin des mouchoirs en papier sont mis à disposition dans les locaux.

Les soins sont dispensés du lundi au samedi, entre 7h et 13h. L'accueil reste ouvert jusqu'à 16h.

A Uriage les volets 1 et 2 de notre prise en charge ont été envoyés à la sécurité sociale en fin de cure, par le médecin qui nous a suivi et l'établissement thermal... je suppose que cela se passe de la même façon dans les autres établissements thermaux.

Dans le centre d'Uriage, le choix des dates de soin (en tous cas en juillet) est assez vaste... et il est peut-être plus difficile de trouver un logement. Je vous conseille donc de tout planifier plusieurs mois à l'avance et de commencer par trouver une location. Vous pourrez ensuite confirmer les dates de cure à l'établissement thermal, puis prendre rdv avec  le médecin qui vous suivra durant les 3 semaines.



a louer.jpg


Dans la station thermale, on trouve des hôtels et quelques appartements, qui ont l'avantage d'être proches de l'établissement thermal, que l'on peut rejoindre à pied, plutôt qu'en voiture, ce qui est fort pratique et agréable... mais il y a une différence de prix avec les villages environnants.

On peut trouver de quoi se loger sur les communes de Saint-Martin d'Uriage (à environ 2km), de Vaulnaveys le Haut (à environ 2km), Vaulnaveys le Bas (environ 4 km), Herbeys (4.5 km), Gières (7,5 km) ou Vizille (15 km).

Saint Martin d'Uriage, Vaulnaveys le Haut et le Bas et Herbeys sont proches et donc faciles d'accès. Ce sont de petites villages avec un certain charme. Gières nous a moins attirés...

Vizille est une petite ville très intéressante à visiter, en particulier son magnifique et immense parc (qui abrite des biches, des cerfs, des daims, des cygnes, des faisans, des canards...), avec son château qui abrite l'intéressant (et gratuit) musée de la Révolution. ,Cela dit, effectuer 30 km aller/retour tous les jours pendant 3 semaines, avec une circulation assez denses à certaines heures, peut s'avérer pénible... surtout si on a des rdv de soins imposés avec un médecin.


DSCN8352.JPGDSCN8354.JPG




Certains sites, comme celui de l'office du tourisme d'Uriage sont pratiques pour une recherche de location, d'hôtel ou de chambre d'hôtes :

https://www.uriage-les-bains.com/sejourner/hebergements/


https://www.lescuristes.fr/location-cure-thermale-uriage-les-bains_30

http://www.thermes-uriage-location.com/appartement-thermes/


Notre choix s'est porté sur un appartement à Uriage les Bains, situé en face de l'établissement thermal. Nous avons apprécié la praticité de cette proximité
et le fait de ne pas avoir à prendre notre voiture et galérer pour trouver un stationnement (d'autant plus que l'avenue principale d'Uriage était en travaux et qu'il était difficile de se garer près des thermes).


20190630_182818[1].jpg


Le confort de l'appartement et la gentillesse des propriétaires, M et Mme Cruz, les buralistes d'Uriage les Bains n'ont rien gâché.

La location d'un appartement durant 3 semaines représente un certain budget... mais il faut savoir que beaucoup de mutuelles peuvent participer après coup, sur l'envoi de justificatifs (selon les mutuelles et la prestation souscrite chez elles, le montant de l'aide est en moyenne de 100 à 300 euros par patient curiste).

A Uriage les bains et dans les villages avoisinants, on trouve des commerces d'alimentation, mais on a aussi accès à des grandes surfaces et magasins bios à Saint-Martin d'Hères, Vizille ou Echirolles.


  • Au niveau des soins, côté voies respiratoires, nous avions des bains de sinus, faits avec une pipette : on remplit la pipette d'eau thermale, en position assise, on renverse la tête en arrière et on remplit une narine en disant "kékéké", histoire de ne pas avaler d'eau et de faire une fausse-route (on a l'air ridicule, mais comme tout le monde fait la même chose, on s'habitue Clin d'œil).

    On reste dans cette position au moins quelques secondes, puis on vide la narine en renversant la tête dans l'autre sens, au-dessus de l'évier.

    On fait autant de pipettes par narine que le médecin l'a prescrit (le nombre de pipettes peut augmenter d'une semaine sur l'autre. C'est ce qui était prévu par le médecin pour nous, mais Hugo ayant des maux de tête, il n'a pas augmenté les quantités).


    pipette cure.jpg


Avec cette pipette, nous avons aussi vu des personnes pratiquer des gargarismes.

Après les bains, nous procédions à une douche nasale (ou irrigation nasale), grâce au tuyau avec l'embout olive. Comme avec un rhino-horn, il s'agit de faire couler l'eau thermale d'une narine à l'autre.


20190709_091224[1].jpg


Nous allions ensuite pendant 10 minutes dans la salle d'Humage collectif, dans laquelle est diffusée de l'eau thermale, en très fines gouttelettes, qui forment un épais brouillard.



20190710_093255[1].jpg


C'est souvent un lieu où l'on fait des rencontres et où l'on discute sans vraiment voir nos interlocuteurs (bien qu'Hugo discute partout Clin d'œil).

Nous allions ensuite faire une séance d'Humage individuel, avec nos masques, adaptables sur les robinets, puis une séance de nébulisations avec vibrations, toujours avec nos masques et l'embout adaptateur.

 






  • Coté dermatologie, Hugo faisait une douche du cuir chevelu un jour sur deux, puis une douche à jets et un bain à bulles chaque jour. Ce dernier soin, d'une durée de 20 minutes était celui qu'il préférait !




    Les soins ne sont ni douloureux, ni désagréables. Ils sont toutefois répétitifs et monotones mais, le personnel, qui est chargé de l'hygiène et de la surveillance du bon déroulement des soins est très agréable et disponible.

    Tout se passe toujours mieux avec un sourire, et Corinne et Denise en orl et Josette et Michèle nous ont bien accompagnés pendant ces 3 semaines avec leur gentillesse, leur sourire et leur attention. Nous les remercions pour leur accueil chaleureux et leur patience.



    uriage les bains.jpg

    En ce qui concerne Uriage, c'est une station thermale du département de l'Isère, rattachée aux communes environnantes de Saint Martin d'Uriage et de Vaulnaveys le Haut.

    A moins de 10 km de Grenoble et basée à 414 mètres d'altitude, dans un cadre verdoyant, au pied des Alpes françaises, elle est très fréquentée depuis le milieu du XIXème siècle.


    fontaine uriage.jpg


    La préservation de son style architectural typique de cette époque nous projette entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème, dès que l'on se promène autour de son immense parc et que l'on observe les demeures, hôtels et cafés-restaurants qui le bordent. 

    parc d'uriage.jpg


    L'aspect extérieur du bâtiment principal des thermes est lui aussi resté le même qu'à la fin du XIXème.


    DSCN8606.JPG


    Le château, dont la construction première remonte au Xème siècle, et classé monument historique, surplombe les thermes et le parc thermal. Il est aujourd'hui privé et aménagé en logements.


    chateau d'Uriage.jpg

    La station a vu passer des célébrités comme le père de Sacha Guitry, Edmond Rostand, Colette, Coco Chanel ou encore Mistinguett, durant sa période faste, alors qu'il était à la mode de profiter des bienfaits de l'eau thermale et de passer du temps dans des lieux prestigieux comme le Grand Hotel.


    Grand Hotel Uriage.jpg


    Cette eau a toutefois une histoire plus ancienne, puisque des vestiges de thermes romains ont été mis à jour entre 1914 et 1982, sans toutefois faire l'objet de fouilles complètes.

    Jaillissant d'une profondeur de 80 mètres, à une température comprise entre 27 et 28°C, l'eau d'Uriage contient entre autres du zinc, du soufre, du cuivre, du manganèse et du silicium.

    Elle est isotonique (elle est aussi bien tolérée qu'un sérum physiologique) et possède la même concentration saline que le sérum humain.

    Elle dégage une forte odeur d'oeuf pourri (comme la plupart des eaux riches en soufre) que l'on sent en arrivant à Uriage les Bains, et qui prend parfois à la gorge quand on entre dans l'établissement thermal, mais à laquelle on fini par s'habituer.

    soufre.jpg


    Ses propriétés sont toutefois nombreuses : anti-inflammatoire, cicatrisante, stimulante des défenses immunitaires de la peau... elle serait idéale pour soigner les problèmes de peau, mais aussi la sphère orl et les problèmes d'origine rhumatologique.

    Enfin, la proximité de la station de Chamrousse, à une vingtaine de minutes de route, ne gâche rien. Pour les adeptes de randonnée comme nous, il y a possibilité les après-midis et le dimanche, de se faire plaisir et de profiter de l'air frais et vivifiant de la montagne, mais aussi des paysages et de la faune.




 Il est cependant nécessaire de se reposer, car la cure est bénéfique, mais elle fatigue aussi beaucoup.

 



02/08/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 367 autres membres