Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

etude personnel sur les allergies alimentaire (aide svp)

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

Je suis en étude de dietetique et je dois mener une étude personnelle qui est sur les allergies alimentaires.
Pouvez vous m'aider en répondant à ces quelques questions :

-comment faites vous pour garder et/ou motiver dans votre régime alimentaire sans... (tel aliment) ?
-avez vous deja craqué, si oui pourquoi et ya t'il eu des conséquences ?
-comment vous facilitez vous dans la vie de tous les jours ce regime alimentaire (chez des amis, au restaurant, à l'école, en voyage...)

Merci 

4 appréciations
Hors-ligne
Bonjour soiz

Actuellement en vacances, je vous réponds dès que possible.

Dernière modification le vendredi 19 Avril 2019 à 11:00:46
nelly

4 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Soiz,

Chose promise, chose dûe ! Voici donc ma réponse :

Tout d'abord, les personnes qui souffrent réellement d'allergies alimentaires (je parle de toutes celles qui sont diagnostiquées de façon médicale, et non de celles qui s'auto-diagnostiquent), n'ont pas d'autre choix que de faire un "régime" d'éviction.

Pour beaucoup, leur seule "motivation" réside dans la peur (fondée) de mourir.
Quand on risque un choc anaphylactique ou un oedème de Quincke pour une goutte de lait ou une miette de cacahuète, on n'a pas vraiment envie de craquer, contrairement à celles et ceux qui font un régime par choix (souci d'esthétique, conviction idéologique, etc...). Quand il s'agit d'allergies retardées (dont les symptômes n'apparaissent pas immédiatement, mais plusieurs heures après) les réactions sont tellement éprouvantes (asthme, urticaire, désagréments digestifs...) que cela n'est pas vraiment tentant non plus, d'autant plus que les symptômes peuvent s'aggraver au fil du temps...


Les personnes qui souffrent d'intolérances alimentaires, elles, ne risquent pas de mourir dans les minutes qui suivent, mais leur organisme s'épuise au fil des "écarts" et leur état de santé peut se dégrader. Les problèmes digestifs généralement observés, équivalents à ceux d'une gastro-entérite, sont épuisants et cela peut freiner les plus gourmands !

Quand on souffre de plusieurs allergies alimentaires (ou d'intolérances), cela peut nous amener à vider nos placards de cuisine. les repas et autres moments gourmands, font partie de notre quotidien et de ses plaisirs... et les évictions peuvent être une source de grande frustration, en plus de nous isoler socialement parlant (il est difficile voire impossible d'aller au restaurant, certains repas de famille ou entre amis peuvent s'avérer dangereux, surtout quand on réagit aux traces d'allergènes sur les surfaces ou à leurs vapeurs de cuisson, notre entourage ne comprend pas toujours nos contraintes et ne nous prend pas toujours au sérieux...).

De mon côté, après le diagnostic d'Hugo (poly-allergies) et le sentiment de désespoir qui l'a accompagné, j'ai décidé de me concentrer sur tout ce qu'il était possible de consommer (et que nous ne connaissions pas forcément) plutôt que sur tout ce qu'il n'était pas possible de cuisiner. J'ai donc trouvé des alternatives pour que l'on puisse se faire plaisir en mangeant, en toute sécurité, sans oublier l'équilibre nutritionnel, nécessaire à la croissance d'Hugo et au maintien en bonne santé de tous.

Il ne nous est pas vraiment possible de faire chauffer des plats préparés, en vitesse, que l'on soit en vacances ou un jour de semaine... comme il ne nous est pas plus possible e commander une pizza, de manger au restaurant ou de craquer sur une glace, une crêpe ou une gaufre ne se baladant...
Les repas chez des amis et les fêtes ne sont pas toujours faciles à gérer non plus.
Il faut toujours anticiper, prévoir différentes situations, s'organiser, et le moment venu, être vigilant(e) sans interruption.

Certaines personnes ne nous invitent pas à manger, car elles ont peur de commettre des erreurs. Nous comprenons leurs craintes. Nous préférons d'ailleurs ce comportement à celui d'individus qui ne nous croient pas, nous jugent et ne font pas attention à leurs gestes, mettant ainsi Hugo en danger (si nous gardons de bonnes relations avec les premières personnes, nous nous éloignons des secondes). Quand nos amis ne peuvent pas nous recevoir pour un repas, ils nous invitent pour un goûter. Nous apportons le goûter (où ils achètent des biscuits/gâteaux "sans" dont nous leur indiquons les références) et ils fournissent les boissons. Il nous arrive aussi de pique-niquer ensemble. Chacun apporte quelquechose, en fonction des possibilités.

D'autres personnes de notre entourage cuisinent et nous reçoivent. En général, nous étudions ensemble le menu. Nous optons pour des choses simples, peu transformées (viandes grillées, légumes sautés à l'huile d'olive, pommes de terre rôties/riz, salade de fruits...). Pour l'apéritif, nous donnons les marques de chips, de gressins, d'olives et autres grignotages que nous avons l'habitude de consommer. Je demande toujours aux personnes qui nous reçoivent de conserver les emballages de chaque aliment utilisé, afin que nous puissions contrôler la composition de chacun avant de commencer à manger. Généralement j'apporte un dessert, une sauce pour la salade en cas de salade ou plusieurs en cas de barbecue.
Je donne aussi des conseils aux personnes qui nous reçoivent pour la préparation du repas sans risque de contamination par des allergènes : bien se laver les mains avant de cuisiner, nettoyer les surfaces de travail avec de l'eau savonneuse et une éponge neuve (une éponge qui a servi à nettoyer de la vaisselle ou des surfaces en contact avec des allergènes peut en être gorgée et les transférer sur d'autres surfaces ou ustensiles de cuisine). Laver de préférence les ustensiles de cuisine et la vaisselle ou lave-vaisselle, nettoyer le four à l'eau savonneuse ou par pyrolyse (les aliments cuits  dans le four produisent des vapeurs, chargées de molécules allergènes, qui se déposent sur les parois, puis éventuellement sur les plats suivants, lors d'une cuisson ultérieure), ne pas utiliser d'ustensiles ou de planches à découper en bois, poreux et donc possiblement porteurs de traces d'allergènes, bien couvrir les aliments stockés au réfrigérateur, et séparer ceux qui ne contiennent pas les allergènes dangereux avec les autres pour éviter toute confusion, lire scrupuleusement la composition de chaque ingrédient utilisé, même du plus basique (vinaigre, épices... qui contiennent parfois du lactose).
Attention aux cornichons  et à tout ce qui peut en contenir, car ils macèrent avec des grains de moutarde généralement, ce qui posent problème aux personnes allergiques à la moutarde (certains produits artisanaux, comme du pâté paysan, indiquent la présence de cornichons dans leur composition ou d'épices, mais la composition de ces épices ou cornichons n'est pas détaillée, car les petits producteurs n'ont pas l'habitude de la réglementation INCO et ne pensent tout simplement pas à pousser aussi loin les précisions => méfiance donc avec les produits artisanaux locaux, de bonne qualité, mais dont la composition n'est pas toujours fiable).

D'une façon générale nous faisons confiance à peu de personnes en cuisine... car les allergies ne laissent pas de place à l'à peu près et au erreurs... mais quand c'est le cas, nous apprécions réellement d'être invités !

A l'école, les allergies ne sont pas toujours faciles à gérer en fonction des interlocuteurs et des situations (sorties et voyages scolaires)
Très souvent les enfants souffrant d'allergies alimentaires ne mangent pas à la cantine, ou apportent un panier-repas de chez eux. Cela représente une contrainte pour les parents qui le préparent...

En voyage, les allergies exigent beaucoup d'organisation, comme beaucoup d'activités qui se déroulent en dehors du cercle sécurisé de la maison. Certains services ne sont pas vraiment adaptés à nos contraintes (impossibilité de partir en pension complète, traces d'allergènes alimentaires dans les avions...). Vous trouverez des articles sur les allergies à l'école et en voyage dans le blog

J'espère vous avoir un peu aidée...

A bientôt !

Nelly


nelly

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 356 autres membres