twizzle-barefoot-girl-pebble-road.mp3

"Javascript" src="http://player.auboutdufil.com/?id=432" type="text/javascript">

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous recherchez ? :

 

 

 

         4.jpg

                              

 

 

BIENVENUE sur ce blog, dédié aux personnes souffrant d'allergies alimentaires sévères, et à toutes les autres, souhaitant mieux connaître le sujet pour comprendre sans juger, et éventuellement aider : papis et mamies soucieux de la sécurité et du bien-être leurs petits-enfants, oncles et tantes, frères et soeurs, cousins, voisins, amis... souhaitant partager de bons moments avec leurs proches allergiques, enseignants soucieux d'accueillir de façon optimale leurs petits élèves, nounous motivées aimant TOUS les enfants...

 

 

 

 

 

Ce blog est un espace d'échanges entre allergiques, poly-allergiques et non-allergiques, pour que tous puissent mieux vivre ensemble.

 

 

 

 

QUI SUIS-JE ? 

 

 

 Je suis la maman d'Hugo.

 

Hugo est poly-allergique (c'est à dire qu'il souffre de plusieurs allergies).

 
Les allergènes qui posaient problème à la base étaient les suivants :

 

laits animaux et protéines bovines (viande, gélatine...)

oeufs (crus et cuits)

crustacés (crevettes, crabe, homard, écrevisses...)

blé et céréales à gluten

arachide

tous fruits à coque (sauf amandes et noisettes)

pignons de pin

moutarde, poivre et câpres

lupin

pois (petits pois, pois chiches, pois cassés...) et lentilles

sarrasin

quinoa

poireaux, oignons, asperges, persil et mandarines

 

 


 


Certaines allergies se sont manifestées dès sa naissance, mais n'ont été diagnostiquées qu'un an plus tard... après bien des péripéties (voir Notre Histoire ou l'histoire d'Hugo)


D'autres sont apparues au fil du temps, comme l'arachide et les pois vers l'âge de 3/4 ans, les crustacés...

Des allergies respiratoires se sont aussi manifestées plus tard : poils de chat, pollens de graminées, de bétulacées, de plantain... et même dernièrement les acariens (à l'âge de 10 ans).

Alors que certaines allergies alimentaires ou respiratoires sont apparues de façon soudaine et inattendue, d'autres se sont faites plus discrètes. Ainsi, Hugo a pu goûter du pain traditionnel (pas trop quand même au début !) vers l'âge de 6 ans... un événement que nous avons arrosé au champagne !


3 ans après, cette première "expérience" (encadrée par l'allergologue) les quantités données ont été augmentées et Hugo pouvait manger une assiette de pâtes sans réaction immédiate. Aujourd'hui, l'allergie est quasiment nulle, mais nous savons que nous ne devons pas abuser et le gaver de blé à longueur de journée. J'ai donc gardé certaines habitudes de cuisine sans gluten.

Depuis un test de réintroduction à l'hôpital, Hugo peut manger de l'oeuf, dans des gâteaux bien cuits (2 oeufs maximum pour un cake, cuit à 200°c pendant 40 minutes), mais notre patience a été mise à rude épreuve, car les quantités données chaque jour ont été diminuées, au lieu d'être augmentées comme prévu, au fil du temps...  à cause de réactions omniprésentes et nous nous attendions à un échec.
La situation s'est débloquée d'un coup, au bout de... 3 ans de désillusions !
Aujourd'hui, Hugo peut ainsi manger la valeur d'une madeleine (sans beurre bien sûr !) sans faire de réaction. Depuis 3 mois, il sait enfin quel goût peut avoir l'oeuf car il mange un oeuf de caille cuit dur au petit-déjeuner, ce qui était encore dangereux pour lui il y a moins d'un an.


Hugo peut également manger à nouveau, sans prendre de risques, du sarrasin, du quinoa, des asperges et du persil. Le poivre gratte encore la gorge et irrite les lèvres, donc nous l'évitons dans la mesure du possible, tout en sachant qu'il ne représente pas de menace vitale, comme d'autres allergènes, toujours aussi dangereux pour Hugo malgré les années écoulées... alors que nous rêvons de leur déclin.


Certaines de ses allergies menacent sa vie et si elles pouvaient juste faiblir un peu, nous aurions moins peur de leurs traces, présentes un peu partout, dès lors que nous sortons de la maison...


Nous continuons donc à espérer que cette épée de Damoclès au-dessus de sa tête finisse par se briser.
En attendant, nous avons les yeux partout, et notre vigilance, comme la sienne, sont constantes.

 

 

 , 

 

 

Ces allergies ne sont pas faciles à vivre au quotidien...car en plus de subir un "régime" très strict, d'être toujours sur le qui-vive et d'avoir complètement changé nos habitudes de vie, nous sommes confrontés à l'ignorance de nos semblables sur le sujet...et même parfois (trop souvent) à leur jugement et à leur mauvaise volonté... ce qui occasionne pour nous et surtout pour Hugo de des situations dangereuses mais aussi une certaine forme d'exclusion. On a parfois le sentiment de "déranger"...

 

 

 

 

 

Cela dit, tout n'est pas négatif car beaucoup de personnes, ouvertes d'esprit comprennent ou cherchent à comprendre et à s'adapter à nos spécificités.

 

 

Si le fait d'être "différent" nous éloigne de certaines personnes, il permet aussi de faire de belles rencontres, parfois inattendues, mais à l'origine de belles amitiés ou de partenariats !

Que nos rencontres aient une issue positive ou non, il faut toujours essayer de communiquer un maximum, pour que les allergies soient mieux connues de tous, et ainsi mieux acceptées. Même si nous répétons toujours plus ou moins la même chose, même si certains interlocuteurs sont fermés à la discussion, le jeu en vaut la chandelle.

 

 


Le "régime" (je n'aime pas ce mot, trop souvent associé à des préoccupations autres que les nôtres) quant à lui, que nous n'avons pas choisi, aussi contraignant soit-il, nous permet de découvrir de nouveaux aliments et des saveurs inhabituelles, mais aussi de manger peut-être plus sainement.

 

En effet, à partir du moment où on lit avec attention les compositions des aliments que l'on achète, pour traquer les allergènes, on réalise à quel point ils sont bourrés de substances chimiques, aux noms barbares, dont les effets sur notre santé sont probablement déplorables...

 

 

 

J'espère que ce blog pourra vous aider aussi bien sur l'aspect pratique que sur l'aspect moral, car lorsque l'on se trouve dans cette situation, on a besoin de soutien...

 

La différence n'est jamais facile à vivre, dans notre société où tout est uniformisé... elle est souvent rejetée, provoque de la peur ou des moqueries.

 

C'est pourquoi il est réconfortant de pouvoir communiquer avec d'autres personnes, vivant les mêmes choses que nous... on se sent moins "différent(e)", moins seul face aux difficultés.

    

Je n'ai pas la prétention de tout connaître au sujet des allergies (mes propos ne se substituent d'ailleurs pas à un avis médical et leur mauvaise interprétation ne saurait en aucun cas me mettre en cause dans quelque situation d'urgence que ce soit), vos remarques et idées sont donc les bienvenues... tout comme vos recettes ou les photos des miennes que vous aurez essayé : je les diffuserai volontiers sur le blog !

Le fait de partager rend heureux, alors ne vous privez pas !

 

 

 

Ce blog est en constante évolution, je le construis dès que j'ai un peu de temps...alors n'hésitez pas à le visiter souvent, et armez-vous de patience, car même si le délai est parfois long, je réponds toujours aux messages qui me sont envoyés.

 

 

 

 

Pour être informé(e) de la publication de nouveaux articles, inscrivez-vous à la "newsletter"(dans la liste à gauche de l'écran).

 

 


 

DECOUVREZ MA PETITION ADRESSEE A MARISOL TOURAINE POUR AMELIORER LE QUOTIDIEN ET LA SECURITE DES PERSONNES SOUFFRANT D'ALLERGIES SEVERES EN FRANCE. 

SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR CETTE ACTION, VOUS POUVEZ SIGNER LA PETITION ET LA PARTAGER AVEC VOS CONTACTS.

=> Cliquez simplement sur le lien ci-dessous :

Pétition 2015 pour améliorer le quotidien et la sécurité des personnes souffrant d'allergies sévères

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci de votre attention et bonne lecture !

 

Nelly SABOT-PATRACONE

 

 

Logos_SAAPS DEF SITE1.jpgSAAPS (1).jpg

 


Blog officiel


Salon des allergies alimentaires et des produits "sans"

(SAAPS)

 

  http://www.lesalondesallergiesalimentaires.fr/

 

 




logo GSTK hd TRANS (1).png
 



google-site-verification: googled5e21a0724f4cc78.html