Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Trucs pour recevoir un allergique à l'attention des novices

23 novembre 2010 | Par Geneviève O'Gleman

 

 

 

Trucs pour recevoir une personne allergique

 

 

 

• Environ 300 000 personnes au Québec ont des allergies alimentaires.

 

• 1 Canadien sur 2 connaît au moins une personne atteinte d'une allergie potentiellement mortelle.

 

• La quantité d'allergènes nécessaires pour provoquer une réaction peut être invisible à l'œil nu. Il faut donc être très vigilant.

 

 

________________________________________ NOTE IMPORTANTE

 

La personne allergique peut réagir suite à la consommation, l'inhalation ou le toucher de l'aliment allergène. Une quantité invisible à l'œil nu est suffisante pour provoquer une réaction chez certaines personnes.

 

Premiers signes d'une réaction allergique : urticaire, enflure, étourdissement, nausées, crampes. Choc anaphylactique : la réaction la plus sévère et généralisée qui peut entraîner la mort si elle n'est pas traitée.

 

 

• Lorsqu'on n'y est pas habitué, recevoir une personne allergique peut être une source de stress. Avec quelques trucs, il est possible de bien recevoir une personne allergique.

 

Quelles informations dois-je obtenir de la personne allergique? Quelles sont ses allergies? A-t-elle des recettes ou des idées à nous proposer? Quelles précautions doit-on prendre?

 

• Cette personne vit avec ses allergies depuis longtemps, c'est donc une précieuse ressource pour nous. Il ne faut pas hésiter à la consulter. Ce sera très rassurant pour elle de voir que vous vous préparez sérieusement.

 

"Je me sens mal de lui demander d'apporter son repas, mais je ne sais pas par où commencer?"

 

• Bien sûr, vous pouvez demander à votre invité allergique d'apporter son repas… Si vous trouvez que c'est trop intimidant de cuisiner sans produit laitier par exemple, vous pouvez en parler à la personne allergique.

 

L'important c'est qu'elle soit invitée à la fête. Mais pourquoi ne pas la recevoir en grand et lui offrir la chance de manger «comme tout le monde» pour une fois ?

 

• Avisez les autres invités, pour qu'ils évitent d'apporter des plats contenant l'allergène en question.

 

• Gâtez votre invité en préparant un seul menu (sans l'allergène en question). Pour une fois, votre invité ne se sentira pas à part.

 

• Évitez la formule «buffet» : les aliments sécuritaires seront exposés à la contamination.

 

• Préparez un menu «à l'assiette» le moins transformé possible pour assurer un meilleur contrôle.

 

• Choisissez un plat simple contenant peu d'ingrédients pour vous faciliter la tâche. Évitez les sauces du commerce avec de longues listes d'ingrédients et pouvant contenir des sources cachées de l'allergène. Visez la simplicité.

 

• Lorsque vous aurez déterminé votre menu, consultez la personne allergique pour lui demander s'il est sécuritaire. Elle vous mettra la puce à l'oreille sur certains ingrédients ou certaines méthodes.

 

 Conservez les étiquettes des aliments utilisés pour que l'invité allergique puisse les consulter au besoin.

 

• Inspirez-vous de livres de recettes adaptés pour les allergies. Une fois à l'épicerie y-a-t-il des choses auxquelles je dois faire attention?

 

• Attention aux aliments en vrac, hachoirs à viande, appareils à trancher le pain, moulins à café, aux aliments farcis, aux frigos à charcuterie, fromages ou poisson.

 

• Vérifier si, à proximité des aliments que vous achetez, il y a présence d'allergènes non emballés.

 

• Dans les commerces avec fabrication artisanale, les risques de contamination croisée sont encore plus grands. Posez des questions en cas de doute. "Il me reste à cuisiner le tout as-tu des conseils à me donner?"

 

• Rangez la cuisine et rangez tous les ingrédients contenant les allergènes. Nettoyez les surfaces de travail avec de l'eau savonneuse.

 

• Utilisez des emballages «neufs» pour tous les ingrédients. Qui sait si votre beurre a été contaminé ? Et le miel, quelqu'un y a-t-il plongé un couteau contaminé de beurre d'arachide? Repartez à zéro.

 

• Lavez bien vos mains avant de cuisiner et utilisez des linges et lavettes fraîchement lavés.

 

• Lavez les planches à découper et les ustensiles à l'eau savonneuse avant de les utiliser.

 

"J'ai l'habitude de toujours faire mes boules aux noix et mes invités me les demandent… Je suis un peu embêtée…"

 

• Il est vrai qu'en recevant une personne allergique, vous devrez renoncer à certains mets. Faire le sucre à la crème sans noix? Laisser tomber la couronne de crevette à l'apéro? Tout le monde vous réclame vos fameuses bouchées au crabe? Expliquez discrètement pourquoi il n'y en a pas cette année.

 

• Si vous avez du mal à faire le deuil de certaines recettes, préparez-les en format cadeau. Qui n'aime pas repartir à la maison avec une petite douceur?

 

 

 

________________________________________ PRÉCIEUSES RESSOURCES:

 

• Association québécoise des allergies alimentaires (AQAA) | www.aqaa.qc.ca - Sur le site internet, on explique comment substituer les oeufs, le lait et les autres allergènes dans vos recettes.

 

Le Petit guide pour les hôtes et les hôtesses pendant la période des Fêtes, une excellente ressource lorsqu'on reçoit une personne allergique. - Vous pouvez toujours téléphoner à l'AQAA si vous avez besoin de précision à ce sujet.

 

• Les Aliments Ange-Gardien | www.alimentsangegardien.com 

 

Desserts, bûches de Noël, Calendrier de l'avent et autres produits sans noix, arachide, produits laitier et œufs.

 

La chronique Recevoir une personne allergique, très utile pour nous apprendre à «apprivoiser la bête»!

 

• Livres de recettes :

 

Peut contenir des traces de bonheur, par Julie La Rochelle et Jean-Sébastien Lord (Éditions de l'Homme, 2009)

 

Déjouer les allergies alimentaires, par Marie-Josée Bettez et Éric Théroux (Éditions Québec Amérique, 2002)

 

Desserts et autres gourmandises sucrées sans œuf, lait, arachide et noix, par Marie-Josée Bettez (Éditons Québec Amérique 2006)

 

De l'allergie aux plaisirs de la table, par Martine Carrière et Marie-Chantal Valiquette (Éditions Flammarion Québec, 2003)

 

• Littérature jeunesse : Pas de noix pour Sara, par Sylvie Louis et Romi Caron (Éditions Enfants Québec, 2009)

 

  © 1998-2011 Groupe TVA inc. - Tous droits réservés - Une réalisation de Canoe.ca



01/01/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 284 autres membres