Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Rétrospective des vacances d'été 2015 au Pays Basque.

Cette année, nous avons choisi de passer nos vacances d'été entre océan et montagne, à Bidart, au Pays Basque.

Cette région, en plus d'être magnifique est pleine de charme, grâce à ses traditions, très présentes, malgré l'usure du temps.

 

 

DSCN0067.JPG

 


Nous avons profité de la plage bien sûr... mais aussi beaucoup visité les alentours, et nous ne le regrettons pas. Nos visites, d'ordre culturel mais aussi gastronomique nous ont apporté beaucoup de satisfaction.

Nous avons découvert des endroits magiques, comme la Rhune, montagne basque, au sommet de laquelle nous sommes arrivés en train à crémaillère, construit en 1923.



DSCN0043.JPG



Là-haut, nous avons rencontré des Pottoks. Ce sont de petits chevaux sauvages basques, qui vont et viennent à leur gré et ne se laissent pas toujours caresser, car ils ont du caractère !

 

 

DSCN0025.JPG


Nous avons aussi pu admirer des vautours, paisibles "nettoyeurs" de la montagne.

Pour monter au sommet de la Rhune, on peut bien sûr prendre un Aller/Retour en train, mais on peut aussi prendre un aller ou un retour simple et faire un trajet à pied (attention, ,736 m de dénivelé et environ 2h30 de marche).

 

 

DSCN0045.JPG

 


D'ailleurs si vous souhaitez prendre le train pour monter au sommet, je vous conseille de consulter la météo des jours où vous souhaiteriez y aller (la Rhune est souvent dans la brume) et de réserver en ligne... cela vous évitera de nombreuses minutes d'attente à la gare !!!

Quel que soit le mode d'accès choisi, je vous conseille également d'amener avec vous un pique-nique, à savourer une fois arrivé(e)s au sommet, en contemplant la vue magnifique qui s'offre à vous.

 

 

DSCN0171.JPG


Nous avons aussi visité le château d'Urtubie à Urrugne, qui appartient toujours à la même famille depuis son édification en 1341 ! En plus d'être un monument historique reconnu qui se visite de façon passionnante grâce à une guide exceptionnelle, ce château est aussi un hôtel de charme, dont les chambres rénovées offrent un confort moderne dans un cadre pourtant rempli d'histoire.
Pour ceux qui seraient intéressé(e)s par un séjour, n'oubliez pas de prévoir des provisions "sans" pour votre petit déjeuner...

 

 

DSCN2151.JPG

 


Nous avons également visité le château d'Abbadia à Hendaye, qui, plus récent que le précédent est remarquable d'originalité. Il s'agit en fait d'un château observatoire, dont le décor intérieur est surprenant et l'histoire intéressante.


DSCN2320.JPG



Au Pays Basque, les villes et villages sont pleins de charme, c'est pourquoi nous en avons visité beaucoup : Saint Jean Pied de Port, célèbre et magnifique étape des pélerins de Compostelle ; Espelette, d'où le célèbre piment tire son nom, Saint Jean de Luz, Ciboure, Arcangues, Bayonne et son jambon cru, Biarritz, Anglet, San Sebastian, côté espagnol, Roncevaux, Pasaia...

 

 

DSCN0108.JPG

 


A Bidart nous avons même assisté à une messe du 15 août en basque, avec un orchestre/banda, dont nous nous souviendrons longtemps !

Les basques en général sont des personnes accueillantes et chaleureuses, et nous avons d'ailleurs fait beaucoup de belles rencontres, que ce soit au marché, dans la navette pour Biarritz, ou en cours de visites.

Nous avons aussi pu déguster des produits typiques de la région, sans allergènes dangereux pour Hugo, malgré l'ignorance de beaucoup de bouchers et autres artisans au sujet de la nouvelle réglementation sur l'information obligatoire de la composition des produits qu'ils proposent à leur clients.

 

 

DSCN2203.JPG

 


Nous avons ainsi goûté le boudin basque, dont la recette très différente de celle de notre région ne contient pas de crème.
Nous avons goûté de la gelée de piment d'Espelette (qui accompagne à merveille le foie gras) en visitant la Ferme aux Piments à Saint Pé sur Nivelle, de la purée de piment d'Espelette sur le marché de Bidart (Bipia), qui remplace avantageusement la moutarde... ça tombe bien !

 

DSCN1987.JPG

 


Nous avons également offert à plusieurs reprises à Hugo des cornets de jambon de Bayonne : il s'agit de fines lamelles de jambon cru, présentées dans un cornet en bambou ou en carton.
Cela a remplacé les glaces que nous avons peiné à trouver au cours de ce séjour.


A Saint Jean de Luz nous sommes toutefois tombés au détour d'une rue sur Txomin (se prononce Tchomin), un artisan glacier.

 

DSCN0182.JPG

 

Le vendeur, peu enclin à la discussion, nous a renseignés sommairement sur les allergènes présents dans les glaces. nous avons donc directement contacté le fabricant via son site.

Ce dernier, n'a pu nous garantir l'absence totale de lait ou de fruits à coque dans ses sorbets plein fruits, puisque les turbines utilisées sont les mêmes pour les sorbets et les crèmes glacées. Elles sont nettoyées entre chaque confection, mais le risque zéro n'existe pas...

Chaque bac en magasin ayant sa propre cuillère, et les sorbets étant regroupés dans la même zone de la banque réfrigérée, nous avons quand même décidé d'offrir un sorbet à Hugo (les parfums ont été choisi en fonction de la disposition des bacs : ils ne touchaient pas ceux des crèmes glacées...).

Il a commencé par la frotter sur ses lèvres, puis, devant l'absence de réaction il s'est mis à la manger, de façon prudente au départ, puis de plus en plus vite !

Malgré cette réussite nous n'avons pas renouvelé l'expérience, jugeant inutile de tenter le diable et Hugo préférant de toutes façons les cônes de jambon cru ;-)


DSCN1978.JPG

A Bayonne après avoir visité un séchoir à jambons et dégusté quelques charcuteries (attention certaines contiennent des ferments donc des traces de lait...), nous avons visité la partie vieille de la ville et avons découvert une boucherie traditionnelle, où nous avons goûté le boudin basque.

Avant de rentrer à la maison nous y sommes retournés et nous sommes offert un jambon cru entier, qui embaume maintenant notre cuisine... à tel point qu'il est difficile d'être raisonnable !

Après tout, même si nous n'avons pas pu profiter d'un repas au restaurant avec vue sur l'océan, nous nous sommes tout de même fait plaisir et avons passé d'excellentes vacances dans un endroit superbe.

Retrouvez toutes les adresses de nos visites et achats gourmands ci-dessous :

  • Piment d'Espelette (sur corde, en poudre, en gelée...) : La Ferme aux Piments - RD 4 - Direction Dancharia - Laputzagaraya - 64310 Saint-Pée-Sur-Nivelle. Tel : 05 59 29 99 55

http://www.lafermeauxpiments.com
La Ferme aux Piments propose une visite (diffusion d'un film) et une dégustation gratuite (les produits que nous avons goûté étaient sans allergènes majeurs, sauf la moutarde au piment...).


  • Nous avons trouvé les produits de la Conserverie Artisanale Bipia (dont la purée de piment d'Espelette) sur les marchés...

Voici leur site :  http://www.bipia.com

  • Glaces et sorbets (attention aux traces de lait et fruits à coques probables) : Txomin - 54 rue Gambetta - 64500 Saint Jean de Luz

Tel : 05 59 26 77 49
Pas de carte bleue pour le règlement.
Site :  http://www.glacier-txomin.com/

  • Boucherie/Charcuterie : Boucherie Harcaut (Jean-Pierre Harcaut) - 23 rue Poissonnerie - 64100 Bayonne

Tel : 05 59 59 16 21
Ce monsieur propose des produits régionaux de très bonne qualité, dont des jambons crus de pays entiers pour lesquels il vous donnera un véritable cours de coupe si vous craquez ;-)
Le nombre de clients "locaux" qui viennent se servir (on fait la queue jusque dans la rue) ne trompe pas !

  • Séchoir à jambons à visiter avec dégustation gratuite (et boutique où l'on trouve des cornets de Jambon de Bayonne sans lactose) : Pierre Ibaïalde - 41 rue des Cordeliers - 64100 Bayonne.

Tel : 05 59 25 65 30
Site :  http://www.pierre-ibaialde.com
Monsieur Ibaïalde est très sympathique et la visite très intéressante. Le jambon est assez bon... et puis il est disponible en cornets, ce qui ravira les petits allergiques au lait ou aux fruits à coques, qui ne peuvent pas se régaler d'une glace, mais la boutique attire d'une façon générale plus les touristes que les locaux.


Attention dans les rues de Bayonne (et peut-être ailleurs) on trouve des cônes de jambon Serrano...
Ce jambon d'origine espagnole n'est pas du jambon de Bayonne et ne bénéficie pas des mêmes conditions de fabrication. Certains allergènes peuvent donc y être présents et ne sont pas forcément signalés sur les étiquettes... et les vendeurs pas forcément capables de donner les bons renseignements.

 



31/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres