Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Restauration scolaire à Toulouse : toujours rien pour les enfants allergiques à la rentrée 2015 !!!

L'allergie alimentaire contraint la personne qui en souffre à adapter son menu et à cuisiner avec la plus grande vigilance : lecture rigoureuse des étiquettes de composition de tous les ingrédients utilisés, vigilance en cuisine par rapport aux nombreux dangers de contamination avec des allergènes (sur les plans de travail, les planches à découper, les ustensiles et contenants utilisés, les mains de la personne qui cuisine, les fours... en contact éventuel avec des allergènes).

 

 



enfant cantine.jpg




Lorsqu'il s'agit d'enfants qui prennent leur repas en collectivité, cette pathologie nécessite une très grande vigilance pendant le repas (échange d'assiettes, petits copains qui mettent des aliments dangereux dans l'assiette, confusion de couverts, de verres, contamination lors du réchauffage...).

Dans les lieux de restauration collective, la plupart du temps, rien n'est proposé aux allergiques, car les aménagements à prévoir sont compliqués et engagent la responsabilité de ceux qui les mettent en place.

La plupart préfèrent donc "oublier" les allergiques et les laisser se débrouiller par eux-mêmes, en leur autorisant l'apport d'un panier-repas. Certains enfants se voient même refuser l'accès à la cantine, sous prétexte que le personnel encadrant n'est pas  en assez grand nombre pour pouvoir assurer ce travail "supplémentaire".

Ce manque de considération m'agace au plus haut point, car il exclue encore les allergiques.

Alors que certaines personnes sont respectées dans leurs choix religieux ou idéologiques (ce que je ne critique pas), les allergiques, qui subissent une contrainte sont simplement oubliés, mis de côté... et les parents doivent encore se débattre pour trouver des solutions adaptées, sans aucune aide, sans aucune facilité.

Aujourd'hui il existe pourtant des solutions : des entreprises spécialisées proposent des repas adaptés à la plupart des régimes d'éviction et elles livrent les restaurants collectifs qui en font la demande.



repas allergique.jpg



La ville d'Antony par exemple, propose cette prestation aux enfants allergiques (adaptée à 90% des régimes d'éviction) dans ses 26 écoles (pour un prix équivalent aux repas habituels) et laisse le libre choix aux familles entre cette solution et celle d'apporter un panier-repas de la maison.

Les communes soucieuses d'intégrer les allergiques sont encore trop rares... et il va falloir être patient(e)s pour que cela change...

Exemple dans la ville de Toulouse :

http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/03/2137318-rien-pour-les-enfants-allergiques.html#xtor=EPR-1



04/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 280 autres membres