Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Les médecins allergologues, enfin considérés comme des spécialistes à part entière !!! Une profession sauvée, et des patients rassurés !!!

Alors que le nombre de personnes allergiques gonfle  de façon exponentielle depuis ces dernières années, alors que la sévérité de ces allergies augmente et que leur complexité s'intensifie, le nombre d'allergologues, lui, diminue, et les délais pour obtenir un rendez-vous s'allonge...
Comment expliquer ce phénomène ?

Jusqu'à maintenant, les médecins allergologues n'étaient tout simplement pas reconnus comme des spécialistes.
Les internes en médecine qui choisissaient cette "spécialité" non considérée comme telle, suivaient une formation de trois ans, débouchant sur un Diplôme d'Etudes Spécialisées Complémentaires (DESC).

La réforme des études médicales de troisième cycle, qui a vu le jour début 2016, et dont l'application était attendue dès la rentrée 2017, prévoyait la suppression de ce DESC et son remplacement par quelques heures de formation dans le cursus de médecine générale, ce qui est bien insuffisant, au regard de l'évolution des allergies en France.

Cela aurait eu pour conséquence la disparition des allergologues, d'ici une quinzaine d'années, alors que des milliers de patients ont pourtant besoin d'un suivi régulier et approfondi, car leurs allergies menacent de façon sérieuse leur vie (en France, on déplore une centaine de décès par an à cause d'allergies sévères... d'ici à 2050 un français sur deux sera allergique).

Le SYFAL (SYndicat Français des ALlergologues) a alors tiré la sonnette d'alarme, et a décidé de se battre pour réhabiliter la profession d'allergologue et proposer un suivi adéquat aux allergiques.

Dans ce but, le SYFAL a lancé en mars 2016 une pétition pour que l'allergologie soit reconnue comme une spécialité et que les internes désirant devenir allergologues bénéficient d'une vraie formation.

C'est après plusieurs mois d'efforts que les choses ont enfin bougé, puisque le 26 novembre dernier, le décret sur la réforme du troisième cycle des études médicales est paru au journal officiel. C'est cependant l'arrêté de confirmation (signature du décret) du 26 décembre qui a marqué la victoire du SYFAL.

La spécialité d'allergologue est donc enfin reconnue et en tant qu'allergiques, nous allons pouvoir bénéficier des soins dont nous avons besoin.

Bravo et merci aux membres du SYFAL pour leur détermination et leur efficacité !


=> Cliquer sur le document ci-dessous pour voir l'extrait de l'arrêté concernant la réforme des études médicales de troisième cycle et l'allergologie en entier :


 



30/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 296 autres membres