Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Les gnocchis de panais au sarrasin de Lili (sans aucun des 14 allergènes majeurs et sans pois)


Au vert avec Lili.jpg


Connaissez vous le blog Au vert avec Lili ?

Au Vert avec Lili a une vraie personnalité et dégage une fraîcheur que j'ai rarement rencontrées ailleurs ! Lili a un style d'écriture qui me parle... bref j'adore ce blog !

On y trouve uniquement des recettes végétales, car Lili, par respect pour les animaux a décidé d'être végétalienne. Que l'on adhère ou pas à cette façon de voir les choses, force est de constater que ses recettes font envie, tout cela sans protéines animales... et quand on les essaie, on se régale !

Attention toutes ne conviennent pas à tout le monde, car elles contiennent parfois de la noix de cajou ou d'autres fruits à coque, des pois chiche ou des lentilles... mais chacun(e) peut faire son choix en fonction de ses besoins et de ses goûts.

Pour ma part, la recette de Lili que je préfère (pour le moment), c'est celle des gnocchis de panais au sarrasin. 


panais.jpg

Du panais comme base pour des gnocchis, ça peut surprendre, étant donné que nous sommes plus habitués à la pomme de terre pour ce genre de plats... mais quand on sait que jusqu’au XVIème et XVIIème siècle le panais était le tubercule vedette avant d’être délaissé au profit de la pomme de terre venue d’Amérique latine, cela paraît finalement logique de pouvoir l’utiliser pour remplacer la fameuse "patate" dans une multitude de recettes.

moyen age.jpg
Le panais est un tubercule, de la même famille que la carotte. Il contient par contre deux fois plus de sucres (sucres lents) qu'elle, ce qui est à prendre en compte pour les personnes diabétiques.
Il est peu calorique, riche en fibres, en vitamines B1, B5, B6, B9, E et C et en minéraux : manganèse, magnésium, phosphore, potassium et zinc.
Pour un légume ancien longtemps délaissé au profit de la pomme de terre ou de la carotte, il a beaucoup de qualités, dont son goût, vous ne trouvez pas ?


ane panais.jpg


Maintenant que l'histoire du panais a été évoquée, et son "profil" étudié, il ne vous reste plus qu'à découvrir la recette de Lili :


gnocchis panais lili.jpg

Ingrédients pour 2 à 3 personnes :

  • 260/280 g de panais, lavé(s) et épluché(s)
  • 25 g de fécule d’arrow-root, de maïs ou de pomme de terre
  • 25 g de farine de sarrasin
  • 1 pincée de sel
  • un soupçon d'huile d’olive

 



Découpez le panais en morceaux et faites-le cuire si possible à la vapeur (ou, à défaut, à l’eau), jusqu’à ce qu’il soit bien tendre (comptez une trentaine de minutes).

 

Mélangez la farine, la fécule et le sel dans un saladier.

Ecrasez le panais à la fourchette et ajoutez-le au mélange farine/fécule/sel. Malaxez le tout à la main pour obtenir une boule de pâte. Laissez reposer 10 minutes à température ambiante.

 

Divisez la pâte en 4 et formez des boudins avec chaque pâton obtenu  (3 cm de largeur et 1.5 cm d'épaisseur environ) en le roulant avec vos mains (les enfants savent aussi bien faire des boudins à la main ;-) n'est-ce pas Hugo ?!)

 

Coupez les boudins en tronçons de 1 à 1,5 cm d’épaisseur.

Appuyez légèrement sur chaque tronçon avec le plat des dents d'une fourchette pour leur donner leur forme de gnocchis et les sillons qui les caractérisent.

 

Versez 3 litres d’eau dans une marmite et portez à ébullition. Plongez les gnocchis dans l'eau bouillante.

Lorsque les gnocchis remontent à la surface, au bout de 5/6 minutes environ, ils sont prêts à être égouttés.

 

Versez un peu d’huile d'olive dans une poêle et y faites-y revenir les gnocchis quelques minutes, le temps qu’ils soient bien dorés.

 

Suggestion : Les gnocchis peuvent également être réalisés avec de la courge, de la patate douce, des pommes de terre ou de la carotte à la place des panais.

 

Conservation : Les gnocchis se conservent 3 jours environ au réfrigérateur. Ils peuvent également être congelés.



En ce qui me concerne, j'ajoute plus de farine que Lili (au moins 30 g en plus) pour obtenir une boule de pâte non collante.

La première fois que j'ai fait cette recette, j'ai absolument voulu me servir de mon robot pour obtenir une purée de panais à la texture lisse... seulement voilà : mon robot n'est pas à la hauteur de mes exigences... et il moulinait dans le vide, jusqu'à ce que je rajoute un peu d'eau dans le blender...

Le problème ensuite, c'est qu'il a fallu rajouter beaucoup de farine pour obtenir une pâte digne de ce nom...

Le résultat était bon, mais il s'agissait plus de gnocchis de sarrasin au panais que de gnocchis de panais au sarrasin ;-)

J'ai donc finalement décidé, d'arrêter de faire la rebelle et de me servir de ma fourchette et de mes petits muscles, comme le conseille Lili, pour écraser le panais (l'autre avantage c'est aussi que ça salit moins de vaisselle !).

Une autre fois, j'ai remplacé la farine de sarrasin par de la farine de châtaigne et de la farine de riz complet (moitié-moitié)... et nous avons adoré !

La farine de millet, mélangée à la farine de riz passe bien aussi.

Parfois je fais dorer les gnocchis à la poêle, comme Lili, parfois je les laisse un peu mijoter dans une sauce tomate (bio et sans sucre ajouté, et dans quelques mois, sauce maison avec les tomates et les herbes aromatiques du jardin).

Vous l'aurez compris, cette recette est très modulable, selon le contenu de vos placards et selon vos goûts !
Maintenant, il ne vous reste plus qu'à essayer... j'attends vos photos !!!
Les miennes sont introuvables... et je me demande même si j'ai eu le temps d'en faire, tant nous avons dévorés ces gnocchis avec allégresse ;-)
Je fais cette recette souvent, c'est donc pour bientôt !

 

 

 

 

 



05/03/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 303 autres membres