Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Le Plan d'Accueil Individualisé (PAI)

L'allergie alimentaire lorsqu'elle est sévère, est considérée comme une maladie chronique.

 

A ce titre, l'accueil d'un élève allergique en établissement scolaire, comme dans toute collectivité se doit d'être encadré et optimisé. Il existe à cet effet le PAI Plan d'Accueil Individualisé.



documents signés.jpg

 

Ce document contient toutes les informations nécessaires à la sécurité de l'enfant :

 

  • Les coordonnées des adultes qui en ont la responsabilité : parents (ou responsables légaux), allergologue, médecin généraliste, service hospitalier, responsable de la collectivité d'accueil, médecin de la collectivité...

 

  • Les besoins spécifiques de l'enfant : régime alimentaire et évictions, activités à adapter (séances de cuisine ou de pâte à modeler par exemple), attente à éviter au restaurant scolaire, autorisation de sortie de classe dès que l'élève en ressent le besoin, aménagement de l'éducation physique et sportive: sports à adapter, selon l'avis du médecin qui suit l'enfant en cas d'asthme par exemple, accompagnement de l'un des parents en cas de déplacement en dehors de l'établissement ou pour toute activité en rapport avec l'alimentation, , veiller à ce que l'enfant ait toujours avec lui sa trousse d'urgence, surtout lors de déplacements (déterminer un (des) endroits de stockage, connu de plusieurs membres du personnel).

 

  • Traitement médical : liste des médicaments et mode de prise, protocole à suivre en cas d'urgence (symptômes, mesures à prendre en attendant les secours...).

 

  • Coordonnées des référents à contacter en cas d'urgence, par ordre de priorité : SAMU, médecin traitant, parents...

Ce document doit être préparé par l'allergologue ou le médecin chargé du suivi de l'enfant, qui élaborera une ordonnance avec les médicaments nécessaires et un certificat pour les besoins spécifiques de l'enfant.

 

Le PAI peut être élaboré lors d'une réunion entre les parents, le responsable de la collectivité d'accueil, le ou les enseignant(s) ou éducateur(s) en charge de l'enfant et le médecin scolaire.

 

Dans le cadre scolaire, il est préférable que les ATSEM (AgentsTerritoriaux Spécialisés de l'Ecole Maternelle), soient aussi présentes à cette réunion, puisque elles assistent les enseignants dans toutes les activités proposées aux enfants et sont mêmes très impliquées dans les préparations de goûters et autres actions culinaires. En cas d'absence de ces derniers elles peuvent aussi servir de relais aux enseignants remplaçants peut-être peu habitués aux allergies.

Malheureusement, trop souvent les ATSEM ne sont pas sollicitées à participer. D'autres ne le souhaitent pas.

 

Lors de la réunion, les gestes à effectuer en cas d'urgence (injection d'adrénaline en cas de choc anaphylactique par exemple, ou inhalation de corticoïde en cas de crise d'asthme) seront expliqués par les parents et confirmés par le médecin auprès des enseignants (voir aussi la rubrique Vivre avec les allergies, trucs et astuces, où vous trouverez des notices d'utilisation détaillées pour les différents stylos auto-injecteurs d'adrénaline).

 

Là encore, il est peut-être bon de refaire en cours d'année des démonstrations de l'utilisation du stylo injecteur d'adrénaline auprès des principales personnes en charge de l'enfant la journée...

 

Le PAI doit être renouvelé toutes les années.

 

 Cette année (nous sommes en 2016), de nouveaux PAI ont vu le jour. Il existe ainsi un PAI pour l'asthme, et un autre pour les allergies alimentaires.
Auparavant un PAI pouvait ressembler à cela :

 

PAI SCAN1.jpg

 

 

 

 

PAI SCAN2.jpg

 

 

 

 

 

PAI SCAN3.jpg

 

 

 

 

 

PAI SCAN4.jpg

 

 

 

Lors d'une réunion pour l'élaboration du PAI d'Hugo, le médecin scolaire affirmait que le SAMU devait être appelé en priorité avant de procéder à l'injection d'adrénaline en cas de réaction sévère, alors que c'est la procédure inverse qui doit être respectée.

Pour confirmer mes propos, j'ai contacté notre allergologue, ainsi que l'AFPRAL qui sont allés dans mon sens, puis j'ai écrit un courrier pour que le PAI soit modifié et tienne compte de ce détail qui a toute son importance !

Voici le courrier en question :

 

PAI SCAN5.jpg

 

 


PAI SCAN6.jpg

 



 

 Aujourd'hui les PAI pour l'asthme et les allergies alimentaires se présentent ainsi pour l'Académie de Lyon (cliquer sur les liens ci-dessous) :

PAI Asthme Académie Lyon

PAI allergies alimentaires Académie de Lyon


Si votre enfant est allergique et asthmatique, il vous faudra faire remplir ces deux documents par le médecin.



17/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 296 autres membres