Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Contaminations croisées en cuisine et ailleurs de surfaces ou d'objets par des allergènes, quésaco ?

Les allergies alimentaires, nécessitent d'évincer de notre régime alimentaire tout aliment contenant des allergènes dangereux... mais pas seulement !

Dans bien des situations, des traces de ces allergènes peuvent provoquer des réactions graves, car un allergique sévère est sensible même à une trace d'allergène. Quand on débute avec les allergies, il est difficile de penser à tout... et les erreurs et oublis peuvent avoir des conséquences graves.

Quand on explique les précautions à prendre en termes de contamination à des personnes non initiées aux allergies alimentaires sévères, elles sont souvent surprises... certaines stressent, d'autres croient que nous en rajoutons... mais dans tous les cas, il est nécessaire de bien parler des contaminations croisées, et des situations possibles dans lesquelles elles sévissent, pour assurer une sécurité optimale.

Les surfaces, les ustensiles en contact avec des allergènes, les objets touchés par des mains contaminées, notre bouche... sont autant de vecteurs de risques pour les personnes allergiques.

Voici un article très clair sur ce sujet à lire ou à montrer aux personnes qui en ont besoin :

Tout savoir sur la contamination croisée


Voici quelques astuces "personnelles" pour assurer une meilleure sécurité aux allergiques qui nous entourent :

  • La vaisselle en contact avec des allergènes doit être lavée si possible au lave-vaisselle (les éponges peuvent conserver des traces d'allergènes et les transférer).

  • Les couverts en bois, poreux, peuvent stocker des traces d'allergènes et les diffuser dans les préparations culinaires. Mieux vaut utiliser des couverts et ustensiles en inox, ou bien des couverts en bois spécifiques pour la personne allergique (chez mes parents par exemple, il y a deux jeux de cuillères et spatules en bois : le premier sert à la cuisine au quotidien, le deuxième sert à la cuisine quand Hugo est là).

  • Lors d'apéritifs ou de goûters, il convient de proposer des aliments sans risques... ou bien de présenter ceux sans risques dans des récipients individuels, afin que les personnes qui auraient des traces d'allergènes sur leurs doigts après en avoir consommé, ne transfèrent pas de traces dangereuses sur les aliments "sans" destinés à la personne allergique. Lors de goûters entre enfants par exemple, on fait le même gâteau pour tout le monde et on s'assure que les bonbons et autres friandises sont exempts d'allergènes, sinon, on coupe le gâteau de l'enfant allergique en premier, avec un couteau propre et on le sert en premier en ayant les mains propres. Si doit le servir après les autres, on se lave bien les mains au savon et on prend un autre couteau que celui qui à découpé les autres gâteaux.
    Les parts de gâteau avec et sans allergènes, ne doivent bien sûr pas être présentées dans le même plat de service.
    Enfin en cas de la présence de gâteaux avec allergènes, il convient d'isoler les bonbons et autres friandises destinés à l'enfant allergique dans un récipient individuel, afin que les enfants ne les contaminent pas avec leurs petits doigts...
    On peut aussi les laisser manger leur gâteau et leur faire laver rigoureusement les mains à l'eau et au savon avant de les laisser se jeter sur les bonbons.

  • Chez nous, aucun allergène ne rentre en cuisine, et nous sommes tous les trois au même "régime". Cela évite de prendre des risques inutiles et de se prendre la tête à faire plusieurs repas à la fois. Dans notre esprit, cela évite aussi d'exclure Hugo de notre table, alors qu'il se sent "à part" dans déjà beaucoup de situations à l'extérieur de la maison.
    C'est notre choix... il n'est peut-être pas idéal pour tout le monde, mais il nous convient... chacun est libre de choisir un autre mode de vie ;-)

    Il nous arrive parfois de manger un morceau de fromage (fromage que l'on achète dans un emballage hermétique, et que l'on mange en une fois pour éviter toute trace fortuite dans notre frigo).

    Nous recouvrons en général une partie de notre table de papier absorbant, pour être sûrs de récupérer la moindre "miette" dangereuse, et nous mangeons dans une assiette en carton. Les couverts utilisés sont passés au lave-vaisselle.

    Nous nous lavons les mains puis nettoyons notre table (logiquement propre, mais on ne sait jamais !) avec du papier absorbant et du vinaigre blanc.

    Pour Noël, notre entourage nous offre souvent des chocolats... que nous cachons tout en haut d'un placard et que nous mangeons aussi le soir. Ainsi nous ne faisons pas envie à Hugo... et puis même si nous gardons des traces d'allergènes pendant plusieurs heures en bouche, ce n'est pas grave, puisqu'il est couché et qu'il n'y a pas de risques que nous l'embrassions !

  • Quand nous participons à des sorties scolaires avec pique-nique ou goûter, j'emmène toujours avec moi un paquet de lingettes que je distribue aux enfants... ce n'est pas idéal, mais mieux que rien quand nous n'avons pas à disposition des sanitaires pour leur faire laver les mains.

  • Si nous mangeons avec d'autres personnes qui consomment des allergènes, nous mettons Hugo entre nous deux et nous ne mangeons pas les aliments les plus dangereux. Quand ce sont des tables d'enfants, nous ne le mettons pas tout seul, car il est hors de question de l'exclure. En général, après avoir nettoyé la table, nous le plaçons d'un côté de la table, avec les autres enfants en face.
    En général, il a un verre que l'on marque, pour qu'il ne soit pas confondu avec celui d'un autre.

  • A la cantine, qu'il fréquente rarement, il apporte son panier repas. Il a un set de table, sa cloche à micro-ondes. Son assiette, son verre et ses couverts pour qu'ils ne soient pas confondus avec d'autres.

  • Quand nous sommes invités, j'explique que l'on ne peut rien manger à base de fromage fondu (cela provoque des réactions à Hugo, car il respire et réagit aux particules allergènes en suspension dans l'atmosphère), d'arachide, de pois...
    Souvent les personnes qui ont le courage et la gentillesse de nous inviter (elles sont peu nombreuses, car beaucoup ont peur de commettre une erreur) nous demandent ce qu'elles peuvent cuisiner. Je leur donne alors des idées en leur faisant une sorte de liste de ce que l'on peut manger, et je leur propose d'apporter des choses de la maison. Je leur explique les règles de sécurité en termes de contamination.
    Je leur demande également de conserver tous les emballages des produits utilisés, pour que je puisse contrôler les compositions avant le repas.
    En général ces personnes nous côtoient depuis un bon moment déjà et connaissent plutôt bien notre problématique (car il nous est aussi difficile de faire confiance à des novices ;-) et elles réalisent que souvent, les repas "sans allergènes" peuvent être simples et bons !

    Si vous avez d'autres astuces, n'hésitez pas à m'en faire part, je les partagerai volontiers ici ;-)


29/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 277 autres membres