Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Bûche d'épices de Noël à la crème d'ananas (sans gluten, lait animal, oeuf, fruits à coque, arachide, pois, lupin)

Voilà plusieurs semaines que j'imagine une recette de bûche de Noël  avec de l'ananas, mais aussi de la cannelle, du gingembre, de l'anis, façon pain d'épices (j'ai décidé de ne pas ajouter de zestes d'oranges, pour ne pas fausser le goût de l'ananas, mais cela est envisageable si ça vous tente).




DSCN2682.JPG



Les idées sont parfois difficiles à mettre en oeuvre et après deux essais ratés, j'ai tenté sans trop me faire d'illusions une nouvelle recette, avec de nouvelles proportions (qu'il va me falloir revoir à la baisse d'ailleurs, car nous ne seront pas 15 pour les fêtes, et puis parceque j'ai un peu manqué de crème à l'ananas du coup...).


Je suis finalement plutôt contente du résultat obtenu ;-) même si j'ai eu un peu peur : mon gâteau roulé s'est fissuré lorsque je l'ai déroulé pour le remplir...
Une fois garni de crème à l'ananas, je l'ai donc enroulé bien serré dans un torchon, jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement. Le nappage au chocolat a colmaté les fissures et cela ne se voyait plus du tout !


Hugo peut consommer du blé sans problèmes depuis maintenant un bon moment, mais il était important pour moi de proposer une recette pour tous.
De mon côté je ne dois consommer aucun sucre à part de la Stévia, j'ai donc remplacé le sucre et le miel habituellement utilisé dans le pain d'épices par de la stévia (la crème à l'ananas, elle, ne contient aucun sucre ajouté, car celui du fruit se suffit à lui-même). Je me suis réservé les bouts de la bûche, avant de la napper de chocolat, à cause du sucre, et je m'organiserai probablement de la même façon le jour J...

En attendant, ce soir, mes deux experts-goûteurs ont validé ma nouvelle recette, c'est pour moi le principal ! La seule critique émise, sur laquelle je suis d'accord, concerne l'épaisseur du gâteau... il sera donc plus fin la prochaine fois, histoire de laisser plus de place à l'ananas.


 

DSCN2686.JPG

 

 

 




Voici donc la recette version Gargantua (je pense qu'en divisant les quantités du gâteau roulé par deux on obtient facilement une bûche pour 6/8 personnes) :


Pour le gâteau :

400 g de tofu soyeux
180 ml d'huile d'olive
180 ml de lait de soja (ou d'amande, selon vos possibilités)
300 g de farine de maïs (attention : farine, pas fécule !)
130 g de fécule d'arrow-root (ou de fécule de maïs)
130 g de stévia, en version semoule (ressemblant à sucre en poudre) ou 150 g de sucre de canne blond en poudre (ou 80 g de sucre + 70 g de miel épais)

2 sachets de levure chimique
10 g de cannelle en poudre
10 g de gingembre en poudre
10 g de graines d'anis passées au mixer




Pour la crème :

 

200 g d'ananas frais, pelé.
50 à 70 ml de lait de coco
4 g d'agar-agar

 


Pour le nappage :

80 g de chocolat pâtissier sans lait ni autres allergènes (je prends du Dardenne en magasin bio)
Noix de coco râpée (facultatif).


Il convient en premier lieu de préparer la crème à l'ananas :
Découper l'ananas en morceaux et les passer au mixer pour obtenir une texture uniforme et mousseuse. Secouer le lait de coco, avant de l'ajouter à l'ananas, de sorte à obtenir au total 300 ml de liquide.
Verser ce mélange dans une casserole, verser dessus en pluie la poudre d'agar-agar, puis fairre chauffer à feu moyen, en remuant sans cesse au fouet. A partir de l'ébullition, compter 1 minute en remuant toujours, puis éteindre le feu et laisser refroidir (en période hivernale, on peut poser la casserole sur un rebord de fenêtre, ou sur un balcon, une terrasse pour que la crème refroidisse plus vite).



DSCN2679.JPGDSCN2680.JPG


Préchauffer le four à 170°C.
Mélanger tous les ingrédients secs en poudre dans un saladier et les ingrédients humides ou liquides dans un autre (commencer par le tofu soyeux et bien le battre au fouet pour lui donner une texture homogène, avant d'ajouter l'huile d'olive et le lait végétal). Mélanger ensuite ensemble les contenus de chaque saladier.

Dérouler sur la plaque de cuisson un morceau de papier sulfurisé et le graisser avec de la margarine (sans lait ni autre allergène).
Etaler de façon uniforme la pâte dessus, à la spatule (ou avec une raclette à crêpes), de sorte à obtenir un rectangle dont l'épaisseur est sensiblement la même partout (moins d'un centimètre).
Enfourner, gradin du milieu, et laisser cuire 30 à 35 minutes, selon l'épaisseur du gâteau.

Dès la sortie du four, déposer le gâteau sur un torchon  et ôter le papier sulfurisé. Enrouler le gâteau sur lui-même avec le torchon, puis le laisser ainsi 10 minutes.

Le dérouler ensuite et le tapisser de crème à l'ananas, en laissant une marge de vide 2 cm environ sur le pourtour.

Enrouler à nouveau le gâteau sur lui même et le laisser refroidir. Le tenir bien serré dans un torchon enroulé par-dessus.

Quand la bûche est froide, couper les bouts droit ou en biais, selon vos goûts.

 



DSCN2683.JPG



Découper le chocolat en carreaux et le faire fondre au bain marie, puis en enduire la bûche, en prenant soin d'abord de boucher les éventuelles crevasses.

Attendre que le chocolat refroidisse un peu, et tracer des lignes à la fourchette.

Saupoudrer de noix de coco râpée pour décorer.

Laisser refroidir (et le chocolat durcir) et placer au réfrigérateur au moins une heure avant de déguster.





DSCN2681.JPGDSCN2724.JPG
Le décor sapins a été réalisé avec des cônes à glace de marque La Basquaise (contiennent du gluten et du soja, mais pas de lait, pas d'oeuf, pas de fruits à coques), trempés dans du chocolat au lait de riz  fondu, puis roulé dans de la noix de coco râpée.



 




21/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 295 autres membres