Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Bilan des Balades Littéraires le 21/09/2013

DSCN3807.JPG

 


Comme vous le savez probablement déjà, j'ai participé à mon premier salon avec 130 Recettes pour Allergies Sévères : les Balades Littéraires de Chamboeuf (dans la Loire), journée parrainée par Patrice Dard.

 

Certes je n 'étais pas dans le thème proposé pour cette première édition, puisqu'il s'agissait du polar, mais faisant partie des "locaux", ma présence était tout de même justifiée, d'autant plus que tous les genres littéraires étaient représentés.

 

Nous étions deux de Chamboeuf à proposer nos ouvrages, puisque le Père Fond était lui aussi présent. Le Père Fond est celui qui a célébré mon mariage le 25 septembre 2004, mais il aussi baptisé Hugo.

 

DSCN3802.JPG

 

 

 

Ce monsieur, malgré ses convictions religieuses et son âge, reste ouvert d'esprit. Son humour et sa gentillesse ajoutés à sa tolérance en font quelqu'un de vraiment attachant...c'est pourquoi j'étais ravie d'avoir été placée en face de lui.

Je me suis d'ailleurs rapidement emparée de l'un de ses livres et me suis empressée de me le faire dédicacer ! Je l'ai entamé et il m'est difficile de le poser pour m'adonner à d'autres activités tant il est intéressant !

 

Dans le même espace que nous se trouvaient également un poète stéphanois, Monsieur André Chevillard, dont les vers aussi légers qu'humoristiques, semblaient sortir instantanément de son esprit ; et un "brasseur de mots" comme il se désigne lui-même, venant d'Ardèche : Monsieur Charles Simond.

 

Ce dernier, dont les papilles ne sont apparemment pas insensibles au goût de la châtaigne a fort apprécié l'ardéchois que je lui ai fait goûter...à tel point que je lui ai offert mon livre pour qu'il puisse s'en refaire lui-même à la maison !

Ce monsieur non allergique mais adepte de nourriture bio connaissait la farine de riz et d'autres ingrédients que j'utilise régulièrement.

 

J'ai également commencé l'un de ses livres qu'il m'a gentiment offert, et son style me plaît beaucoup !

 

DSCN3800.JPG

 

 

 

Comme vous pouvez le voir j'ai fait de belles rencontres au cours de cette journée...avec des auteurs bien sûr, mais aussi avec des visiteurs.

 

Beaucoup se sont intéressés aux allergies, qu'ils connaissent souvent mal, puisqu'ils ne sont pas concernés. On m'a ainsi posé beaucoup de questions auxquelles j'ai répondu avec plaisir !

 

Comme je l'ai expliqué, les allergies sont handicapantes d'un point de vue pratique, puisqu'il est parfois difficile de se procurer les bons aliments et de cuisiner "autrement", de changer ses habitudes culinaires ; mais de mon point de vue, le plus gros handicap reste social.

 

Dans un pays où la gastronomie tient une place importante, il est difficile de vivre avec des allergies. L'exclusion est courante, que ce soit à l'école ou lors de fêtes de famille, de repas entre amis...

 

Les préjugés de certains sont aussi des facteurs d'exclusions. Ces a-prioris sont difficiles à effacer, mais l'information et le sourire restent la meilleure façon d'y parvenir.

 

J'ai donc essuyé quelques remarques déplacées, voire méchantes de la part de certaines personnes dont l'ouverture d'esprit se rapproche de zéro et les amène à penser que les allergies sont des manières, une sorte de mal inventé pour se faire remarquer...et pour vendre des livres ! Livres qui d'ailleurs ne font pas de moi un vrai "auteur".

Un auteur exposant, surtout, m'a regardé de haut et a lâché une de ces phrases assassines en goûtant un morceau de gâteau "sans". S'il avait pu s'étouffer avec, cela m'aurait amusée je l'avoue !

Oui Monsieur, je ne suis pas un grand écrivain...vous avez raison, mais je ne crois pas que vous fassiez partie des "grands" non plus si votre talent est à la mesure de votre étroitesse d'esprit et de votre fierté !

 

Cela dit, fort heureusement, 99% de mes visiteurs étaient à l'opposé de ce triste portrait !

 

Je n'ai certes pas vendu énormément de livres, mais je sors pourtant plus riche de cette journée ! Ma richesse provient des rencontres et des échanges dont je me suis régalée pendant plusieurs heures !

J'ai ainsi pu lier connaissance avec des personnes de mon village, et surtout des parents, dont les enfants fréquentent la même école qu'Hugo.

 

Certains ont acheté le livre ou demandé l'adresse de mon blog pour les transmettre à des personnes allergiques qu'ils connaissent, ou pour mieux les accueillir à l'avenir. J'ai ainsi l'impression d'avoir rendu un peu service...c'était mon objectif !

 

Les rencontres ont donc été aussi variées qu'inattendues, mais toujours plaisantes ; c'est ainsi que j'ai fait la connaissance du Stéphanois à la Casquette et de sa Miss : Virginie !

 

stephanoiscasquette.jpg

 

 

Ce monsieur, arborant une casquette aux couleurs de notre ville, Saint-Etienne, a un but précis : faire connaître et valoriser les stéphanois, que ce soit des commerçants, des artisans, des auteurs, des artistes...en un mot promouvoir par l'entraide la solidarité et le bouche à oreille.

 

Pour découvrir ce personnage haut en couleurs, n'hésitez pas à visiter son site :

 

//www.lestephanoisalacasquette.fr

 

 

Pour finir, je remercie mon mari, Sylvain, qui m'a secondée une bonne partie de la journée et qui me soutient dans tous mes projets.

 

Merci également à mes parents, toujours présents quand j'ai besoin, toujours intéressés par ce que j'entreprend...et toujours aux petits soins pour Hugo qu'ils adorent (et c'est réciproque)...merci d'ailleurs, de l'avoir gardé ce samedi et de l'avoir emmené sur le chemin de la rose pour les balades contées !

 

Merci à ma famille et mes amis qui ont consacré une partie de leur samedi après-midi pour venir me rendre visite, ils se reconnaîtront !

 

 

 

 

 



23/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 290 autres membres