Les Recettes d'Hugo

Les Recettes d'Hugo

Allergie alimentaire ou intolérance ?





intolérance alim.jpgmastocyte liberation histamine.jpgaliments dangereux tête de bonhomme.jpg




 

 

Ce week-end, lors d'une fête dans ma famille, j'ai rencontré une personne, qui, après avoir compris qu'Hugo avait des allergies alimentaires (puisque je lui avait apporté son repas), s'est mise à me parler de ses problèmes d'alimentation.

 

Cette personne, intéressante et intéressée par notre conversation m'a posé beaucoup de questions dont une : quelle est la différence entre l'intolérance alimentaire et l'allergie ?

 

  • Je ne suis pas médecin, mais d'après ce que j'ai lu sur le sujet, les manifestations de l'intolérance seraient principalement digestives : maux de ventre, nausées, diarrhées, ballonnements, reflux gastro-oesophagien, impression de "crises de foie", gonflement de l'abdomen, etc...

L'intolérant alimentaire peut aussi avoir des maux de tête, une sensation de "mal-être", des rougeurs ou des démangeaisons.

Ces symptômes peuvent durer plusieurs heures à plusieurs jours et affaiblissent la personne à long terme (carences, amaigrissement, etc...).

Apparemment une personne intolérante à un aliment, qui ne le sait pas et continue à le manger régulièrement, a une forte chance (ou plutôt malchance) d'être victime de maladies sérieuses comme des cancers digestifs, des maladies auto-immunes... mais contrairement à l'allergie sévère, l'intolérance ne met pas en jeu de façon immédiate la vie de celui (celle) qui en souffre.

 

En fait l'intolérance est dûe à une irritation de l'intestin. Cette irritation est entretenue et aggravée par l'ingurgitation des aliments incriminés.

Dans certains cas, comme dans ceux de l'intolérance au lactose ou au gluten par exemple, c'est l'absence d'enzymes digestives qui explique leur mauvaise assimilation par l'intestin.

 

L'intolérance alimentaire peut aussi être passagère : lors d'un épisode de gastro-entérite, le malade est intolérant de façon momentanée au lait par exemple.

 

  • L'allergie alimentaire, elle, est dûe à un dysfonctionnement du système immunitaire, qui se défend contre des aliments qu'il considère de façon démesurée comme dangereux.

 

Les réactions sont alors multiples, mais souvent violentes et rapidement visibles : eczema, asthme, rhinite allergique, vomissements, maux de ventre, diarrhée, oedème de Quincke, choc anaphylactique... elles peuvent même entraîner la mort, en fonction de leur sévérité mais aussi en fonction des mesures d'urgences prises.

Une bonne prise en charge est en effet salvatrice dans bien des cas, mais il s'agit d'un autre sujet (d'ailleurs abordé dans ce blog).

 

  • Il est vraiment important de savoir quelles sont les intolérances ou allergies dont on souffre et de savoir comment prévenir les "accidents" et comment prendre en charge une personne manifestant une réaction allergique violente.

Dans le premier cas, le quotidien et l'état de santé général s'en trouvent améliorés, dans le second, l'ignorance peut être fatale.

 

Dans les deux cas, la seule façon de se protéger réside dans l'éviction des aliments incriminés.

 

 

 



09/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 277 autres membres